Départementaux (Cross long H) : Le retour de  »Charlie » Lombardot

cross-departementaux-2017-podium-cross-longH-dsc_9770

Le podium du cross long senior masculin : Mickael Cassagnes (EFCVO / Favo, 2e), Yann Lombardot (Eacpa, 1er) et Michael Lozano (EFCVO, 3e). Photo : Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

«Je suis Charlie». Il y a deux ans, presque jour pour jour, le slogan en hommage aux victimes de l’attentat perpétré au siège du journal ‘‘Charlie Hebdo’’ n’avait pas quitté le dos de Yann Lombardot lors des Championnats du Val-d’Oise de cross-country, qui se déroulaient déjà au Bois des Marlots à Louvres. En course, les adversaires de l’athlète de l’Entente Agglomération Cergy-Pontoise Athlétisme (Eacpa), vainqueur du cross long senior, n’avaient pu voir que cette affichette agrafée à son maillot tel un deuxième dossard. «Ce jour-là, j’avais voulu participer à la marche républicaine qui a réuni 1,5 million de personnes à Paris. Mais je n’avais pas pu. À défaut, porter ce message était ma façon de répondre présent, de défendre la liberté d’expression et d’honorer la mémoire de ces journalistes et dessinateurs que je lisais», se souvient le futur avocat. Dans ces circonstances particulières, le protégé de Philippe Favreau avait réalisé l’une des plus belles courses de sa carrière d’athlète débutée sur le tard, à 17 ans, après plusieurs années au club de rugby de Conflans. Même Mickaël Cassagnes (EFCVO) au top de sa forme n’avait pas pu le suivre dans le dernier tiers de course. Aujourd’hui, les deux athlètes se retrouvaient à nouveau dans les labours.

 

Magnifique plateau

«En 2016, je suis parti six mois en Australie, au terme de mes études de droit et je n’ai pas disputé la saison de cross. C’est donc un retour. Depuis deux mois, je me rôde et ça s’est plutôt bien déroulé jusqu’ici (1er à Cergy, 4e à Bolbec et 12e du cross label national de Louviers, remporté par Mehdi Akaouch)», explique Yann Lombardot. «C’est en revanche mon premier cross de la saison. J’ai eu du mal à m’entraîner ces dernières semaines, en raison de maladies qui ont touché pas mal de coureurs. Je prends plus cette course comme un test en vue des Régionaux, qui se dérouleront ici même dans deux semaines», confie, pour sa part, Mickael Cassagnes, qui restait sur une prestation très convaincante sur le 10 km de Houilles, bouclé en 31’47. Mais l’épreuve reine de ces Championnats du Val-d’Oise était loin de se résumer à un duel, car plusieurs autres athlètes de l’Entente Franconville Césame Val-d’Oise (EFCVO) étaient de sérieux postulants à la victoire.

Tenant du titre, vainqueur des éditions 2008, 2011, 2014 et 2016, Michael Lozano avait lui aussi son mot à dire. Son frère et entraîneur, Marc Lozano, semblait pouvoir viser le podium au vu de sa superbe saison 2016 (31’39 sur le 10 km d’Issy-les-Moulineaux ; 1h10’ sur le Semi de Reykjavik et 2h27’ au marathon de Berlin). Et Jérémie Charpentier, second de l’édition 2016 et particulièrement en forme, venait d’égaler son record sur 10 km (31’27  à Issy-les-Moulineaux). Dans ces conditions, personne ne fut surpris de voir ces cinq coureurs se détacher dès le premier passage dans le bois, en compagnie de Romain Eliasse (triathlète d’Issy-les-Moulineaux, 4e des France GA en 2014, qui vient de rejoindre l’Eacpa).

Tir groupé de l’EFCVO

Au train, à la fin de la première des trois boucles, Yann et Jérémie prirent quelques longueurs d’avance. Sans le savoir, les quatre poursuivants venaient de laisser passer leur chance de victoire. Dans le tour suivant, Yann Lombardot filait seul «sur un parcours pas très roulant, mais sans grosses difficultés ». Jérémie était rejoint par ses coéquipiers, qui venaient de distancer définitivement Romain Eliasse. Mickaël Cassagnes réussissait ensuite la meilleure dernière boucle des participants, mais sans pouvoir déloger le leader de l’Eacpa en tête de course. Comme en 2014, Yann Lombardot devenait champion du Val-d’Oise de cross long devant Mickael Cassagnes. Cette fois, Michael Lozano, vainqueur sortant, complétait le podium. L’EFCVO, version Favo, remportait sans discussion le titre par équipe. Cette formation réussissait un bon tir groupé (de la 2e à la 5e place) et voyait son muté Fabien Ould réussir une solide prestation (9e). De bon augure. Avec l’entrée de Kevin Bégnis et de Cyril Fadat, l’équipe au maillot noir tentera de reconquérir son titre régional qu’elle avait déjà décroché en 2011 à Antony, en 2013 à Cergy-Pontoise, en 2014 à Longjumeau et en 2015 à Verneuil-sur-Seine face aux meilleures formations des Yvelines, de l’Essonne et des Hauts-de-Seine. Julien BIGORNE   

 

Les résultats

> Seniors : 1. Yann Lombardot (Eacpa) les 8 600m en 27’50 ; 2. Mickaël Cassagnes (EFCVO / Favo) à 25’’ ; 3. Michael Lozano (EFCVO / Favo) à 35’’ ; 4. Marc Lozano (EFCVO / Favo) à 1’07 ; 5. Jérémie Charpentier (EFCVO / Favo) à 1’08 ; 6. Romain Eliasse (Eacpa) à 1’41 ; 7. Nicolas Le Dizes (Une95) à 2’18 ; 8. Aurélien Collet (Domont) à 2’22 ; 9. Fabien Ould (EFCVO) à 2’25 ; 10. Johan Yvalun (Saint-Brice Athlétisme, Sba) à 2’36. – 39 classés.  – Les résultats complets

> Espoirs : 1. Gaétan Marquilly (Sba) les 8 600m en 32’22 ; 2. Dylan Sari (Cc Taverny) à 37’’ ; 3. Hugo Pelletier (Eacpa) à 2’55 ; 4. Jeyrame Jeyamohan (Une95) à 4’06 ; 5. Hugo Bellandi (Cc Taverny) à 5’49. – 5 classés.

 

Classement par équipe

> 1. EFCVO 14 points (Cassagnes 2e, Mi. Lozano 3e, Ma. Lozano 4e, Charpentier 5e / Ould 9e, Quinio 11e, Haimart 16e, Renai 18e, Cherifia 20e, Depienne 21e, Diez 33e, Lebriand 36e, Chappe 40e, Kingsada 41e)

> 2. Eacpa 35 points (Lombardot 1er, Éliasse 6e, Hassani 13e, Brion 15e / Sauvage 24e, Dijoux 25e, Landais 31e, Pelletier 34e…)

> 3. Domont 57 points (Collet 8e, Boulc’h 12e, Perrin 14e, Yardimian 23e)

> 4. Saint-Brice Athlétisme 81 points (Yvalun 10e, Gandelin 19e, Marquilly 22e, Lenot 30e / Beaumel 35e, Poustis 38e)

> 5. Cc Taverny 137 points (Sari 26e, De Almeida 29e, Sedillière 39e, Bellandi 43e)

- Les résultats complets