France cadets-juniors à Albi : Rousseau-Jamard en or

athletisme-france-cadets-juniors-2015-rousseau-jamard

Alex Rousseau-Jamard, champion de France juniors à la longueur à Albi. Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le 19 juillet sur le Stadium Municipal Albi, Alex Rousseau-Jamard, bien parti pour décrocher le titre de champion de France junior à la longueur, a retenu son souffle. À son dernier essai, son rival Dimitri Glanny (champion en titre) s’est envolé à plus de 7m60 malgré 2m de vent de défavorable. «En le voyant, j’ai eu peur», reconnaît le Sannoisien, alors en tête avec un cinquième essai à 7m36. «J’ai été soulagé lorsque le drapeau rouge s’est levé. Son saut a été mordu pour quelques millimètres, mais il m’a fait trembler jusqu’au bout…Ce titre est une grosse satisfaction, car je n’ai quasiment pas eu de saison», raconte le protégé de Patrick Reinia, Claude Dasse et Demba Tall.

Kassous seconde

Contraint à quatre mois d’arrêt en raison d’une déchirure à l’ischio tardivement diagnostiquée, le sauteur n’avait repris la compétition qu’au mois de mai. Sur élan réduit, il était parvenu à s’imposer sur ses trois premiers concours avant d’échouer dans sa quête d’une sélection pour l’Euro junior, qui constituait son objectif après sa quatrième place aux Jeux Olympiques de la Jeunesse l’an dernier. «Heureusement, tout espoir n’était pas mort. J’ai bien fait de me remobiliser pour les France», confie-t-il.

Quelques minutes plus tard, sa coéquipière Yamina Kassous devenait vice-championne de France juniors au marteau, derrière Salomé Collart-Dutilleul. «Je ressens des douleurs au poignet gauche depuis mon opération d’un kist. Malgré cela, je bats mon record en qualifications (50m54) et je mène la finale jusqu’au quatrième jet avec 50m05. Au sixième essai, je peux même conquérir le titre, si je parviens à rester dans le cercle», raconte la lanceuse originaire de Tilioucadi (Algérie), qui a fait partie des sept finalistes de l’Efcvo. Aubin Gustave (6e cadet sur 3 000m en 9’14), Gradi Sobolayi-Bakolé (7e cadet sur 200m en 22’’32), Donovan Delcourt (7e junior au triple avec 14m70), François-Joseph Bové (8e cadet sur 3 000m en 9’14) et Patrice Esele Sasa (8e junior sur 200m en 22’’91) ont également fini dans le top 8. Julien BIGORNE

Les résultats complets de l’EFCVO >>>