Mondiaux masters à Lyon : Hospitalier argentée

athletisme-mondiaux-masters-2015-hospitalier

Vice-championne du monde masters sur 4x100m, Nathalie Hospitalier a offert à L’Isle-Adam Ac son premier podium planétaire en 56 ans d’existence. Photo : © IAAC.

 

Le 16 août 2015 restera un jour historique pour L’Isle-Adam Athlétique Club (Iaac). Nathalie Hospitalier lui a en effet offert sa première médaille planétaire, finissant vice-championne du monde masters (40-44 ans) sur 4x100m sur le stadium Balmont de Lyon-La Duchère. «C’était mon premier relais en international. Avec Marie-Claude Salignat-Plumasseau, Virginie Bonnet et Nadine Landa, nous n’avons pu répéter nos passages que le matin même. Mais j’ai réalisé un bon premier relais et tout s’est déroulé à la perfection. En 52’’00, nous avons remporté la première série devant l’Italie, tandis que les États-Unis et Trinité-et-Tobago ont été disqualifiés. Là, nous avons vraiment songé au podium», raconte la protégée de Micha Thomas. «Après la seconde série, remportée par l’Espagne (51’’21), ça a été l’explosion de joie ! Nous étions très heureuse de cette médaille d’argent, un dixième devant les favorites allemandes», raconte la Persanaise, directrice d’un centre de loisirs à Saint-Ouen-l’Aumône.

Trois finales  

La triple vice-championne de France avait déjà eu l’occasion de briller dans ces Mondiaux masters, en terminant 6e sur 80m haies en 12’’45, 7e au poids avec 10m48 et 16e sur 100m en 14’’01. «Ces Championnats resteront un grand moment pour notre club, qui comptait pour la première fois cinq représentants sur une épreuve internationale», souligne la sprinteuse, accompagnée par Corinne Tutakowski (19e sur 5 000m marche en 50-54 ans en 33’25), Jean-Pierre Michon (30e sur marathon en 60-64 ans en 3h43’17), Jean-Christophe Derobert-Mazure (31e au décathlon en 45-49 ans avec 4448 pts) et Marie-Hélène Sacleux (disqualifiée sur 5 000m marche en 50-54 ans). L’heureuse médaillée portera à nouveau les couleurs tricolores le 12 septembre, à l’occasion des épreuves de 80m haies et de poids du match France-Allemagne-Belgique F40 à Dampicourt. Julien BIGORNE