Ile-de-France (juniors F) : Lejarraga brise la malédiction

cross-idf2017-juniorsF-lejarraga-DSC_4736

Le podium junior féminin des Championnats Ile-de-France de cross : Romane Jentet (2Racing Multi Athlon, 2e), Leila Hadji (Athlé Sud 77, 1ère) et Julie Lejarraga (EFCVO, 3e). Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

En début d’après-midi, à Coulommiers, Julie Lejarraga (18 ans) a été la première Valdoisienne depuis onze ans à monter sur le podium des Championnats Ile-de-France juniors de cross-country. Depuis les Franconvilloises Anne-Lise Jacquin et Caren-Laure Antraygues (1ère et 3e de l’édition 2006 à Aulnay), toutes les meilleures spécialistes du département avaient échoué au port : Chloé Susset (4e en 2008), Mathilde Varineur (6e en 2012), Meredith Lorient (5e en 2015) et Sirine Khoufache (6e l’an dernier). C’est dire l’exploit de l’athlète de l’Entente Franconville Césame Val-d’Oise (EFCVO), médaillée de bronze au terme d’un 5 500m mené tambour battant. La performance est à la mesure de cette demi-fondeuse brillante, qui a été championne de France cadette en 2015 aux Mureaux et 3e des Nationaux Unss en 2012 à Narbonne juste derrière Cassandre Beaugrand.

Dix saisons d’athlétisme

Julie compte déjà dix saisons d’athlétisme au compteur. Originaire d’Alsace, elle a débuté son parcours à l’Unitas Brumath (le club des frères Mischler) sous les conseils d’Hubert Steinmetz (ancien entraîneur national de demi-fond entre 1982 et 1986). «Dès ses premiers tours de piste, Hubert avait compris que nous avions une perle entre les mains», se souvient Bertrand Haas, le président du club du Bas-Rhin. «Jusqu’en minimes, ses capacités naturelles lui permettaient de survoler chaque course. Elles partaient toujours comme une flèche et ses adversaires ne la revoyaient qu’après la ligne d’arrivée», raconte-t-il. À partir de cadettes, la native de Strasbourg a néanmoins dû travailler dur face aux meilleures Françaises. En 2014, ses résultats aux Championnats de France (12e sur 1 500m et 18e en cross) lui avaient montré le chemin restant à parcourir. Jusqu’à son grand jour, le 1er mars 2015 aux Mureaux, aux France cadettes de cross.

 

cross-idf-2017-jf-lejarraga-efcvo-DSC_4393

Julie Lejarraga (EFCVO) médaillée de bronze des Interrégionaux juniors féminins. Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

Championne de France cadette en 2015

«Sur cette compétition, un top 10 m’aurait déjà satisfait car aux Inters, Agathe Thibert m’avait battue. J’avais pris un départ plus prudent, mais j’avais vite relancé et je m’étais retrouvée devant. Après, dans la dernière montée, j’avais connu un moment difficile et Agathe était revenue. J’ai quelques instants pensé que je n’avais plus qu’à m’accrocher pour conserver la seconde position. Mais dans un sursaut de volonté, j’avais décidé de ne pas lâcher et j’avais retrouvé l’énergie nécessaire pour finir très fort. Vraiment, je m’étais surpris moi-même», raconte la jeune femme au sourire communicatif, qui a rejoint les rangs de l’Entente Franconville Césame Val-d’Oise (EFCVO) à l’automne 2016. «L’état d’esprit de Julie nous a séduit. C’est une fille charmante et sérieuse qui se bat à chaque compétition, avec une rare détermination», confie Dominique Dufour, co-président de l’EFCVO. Sous le maillot noir valdoisien, Julie avait déjà fait ses preuves dans les labours, en remportant ces dernières semaines les Départementaux du Bas-Rhin puis les Régionaux d’Alsace (reléguant la Strasbourgeoise Émilie Cognée à une minute en seulement 4 km).

Retrouvailles avec Leila Hadji

À l’occasion des Championnats Ile-de-France de cross, elle retrouvait Leila Hadji (son ancienne camarade du Pôle de Fontainebleau, qu’elle avait devancée aux France cadettes de cross en 2015) et était opposée à Manon Lamote (championne de France cadette en 2015 sur 800m), Marine Vetillard (championne de France minime de triathlon en 2013), Julie Bentchakal (3e des Nationaux cadettes 2016 sur 3 000m) ou encore la Saintbricéenne Manoubia-Hella El Khazen (4e des France 2016 de 2 000m steeple). «Je me doutais que Leila serait largement devant, au vu de sa participation aux Championnats d’Europe juniors à Chia (16e) et de sa prestation au cross international d’Edimbourg (19e). Mon objectif était de lui concéder le moins de terrain possible», explique la sociétaire de l’EFCVO. Dans les longs serpentins du Parc des Sports des Capucins, la Valdoisienne a tenu parole sur la majeure partie du premier tour. Mais le terrain boueux et les multiples relances finissaient par tourner à l’avantage de sa rivale, qui comptait 30 secondes d’avance à mi-parcours. À l’entame de la seconde boucle, Julie, en deuxième position, comptait encore quelques longueurs d’avance sur Manon Lamote et Romane Jentet. Mais à la faveur d’un petit raidillon casse-patte, ses deux adversaires revenaient sur ses talons. «Lorsque j’ai vu Romane (Jentet) me passer franchement, je n’ai pas cherché à la suivre, mais à assurer la troisième place», reconnaît-elle.

 

cross-idf-2017-lejarraha-el khazen-DSC_4747

Julie Lejarraga (EFCVO, 3e) et Manoubia-Hella El Khazen (SBA, 8e) seront les deux représentantes valdoisiennes aux Championnats de France juniors de cross, le 26 février à Saint-Galmier. Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

Première médaillée valdoisienne en junior depuis 2006

Elle obtiendra ainsi la médaille de bronze, qu’elle dédia à sa maman, qui était née un 5 février. Ses paroles confirmaient celles de sa première interview accordée en 2012 au journal ‘‘Dernières Nouvelles d’Alsace’’ (DNA) : «Je cours pour maman qui nous a quittés beaucoup trop tôt. C’est quand elle est décédée que je me suis mise à la course à pied. C’est pour elle que je cours. Les médailles et les coupes, c’est aussi pour elle. Dans ma chambre, les trophées sont autour de sa photo, pour qu’elle les voie. Dans chaque course, c’est elle qui me donne la force d’aller aussi vite». La jeune demi-fondeuse visera un top 5 le 26 février prochain aux Championnats de France à Saint-Galmier. Elle y retrouvera une autre Valdoisienne – la Saintbricéenne Manoubia-Hella El Khazen qui revient d’une blessure à l’ischio et a décroché une belle 8e place – mais pas sa coéquipière Charlotte Guillard (37e), qui a, malheureusement, manqué la qualification pour deux places. Julien BIGORNE   

 

cross-idf2017-jf-el-khazen-DSC_4637

Manoubia-Hella El Khazen (SBA) termine 8e. Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

Les résultats

1. Leila Hadji (Athlé Sud 77) les 5 500m en 20’58 ; 2. Romane Jentet (Racing Multi Athlon) à 1’0 ; 3. Julie Lejarraga (Entente Franconville Césame Val-d’Oise / EFCVO) à 1’10 ; 4. Manon Lamote (Athlé Sud 77) à 1’28 ; 5. Marine Vetillard (As Poissy) à 1’36 ; 6. Sarah Madeleine (Us Melun) à 1’38 ; 7. Julie Bentchakal (Ca Mantes) à 1’39 ; 8. Manoubia-Hella El Khazen (Saint-Brice Athlétisme / SBA) à 1’55 ; 9. Faustine Porchet (Athlé Sud 77) à 2’02 ; 10. Rachel Brahimi (Pierrefitte Multi Athlon / PMA) à 2’14. – 70 classés. – Les résultats complets

 

cross-idf2017-guillard-DSC_4994

Charlotte Guillard (EFCVO, 37e junior F) et Gaétan Marquilly (SBA, 29e espoir H). Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

Les résultats des Valdoisiennes

3. Julie Lejarraga (EFCVO, qi) ; 8. Manoubia-Hella El Khazen (SBA, qi) ; 37. Charlotte Guillard (EFCVO, à deux places de la qualification individuelle pour les Championnats de France)

 

cross-idf2017-jf-athle-sud77-DSC_4999

Faustine Porchet (9e) et Alexane Malot (25e) victorieuse par équipe avec l’Athlé Sud 77. Photo : © Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr

 

Le classement par équipe

1. Athlé Sud 77 39 pts (Hadji 1ère, M. Lamote 4e, Porchet 9e, Malot 25e) ; 2. Pierrefitte Multi Athlon 119 pts (Brahimi 10e, Mouflet 23e, Bernage 41e, Medouni 45e) ; 3. Ea Saint-Quentin-en-Yvelines 138 pts (Rapicault 12e, Serodon 13e, Marechal 56e, Betts 57e)

Synthèse réalisée par Julien BIGORNE / www.sportspassion95.fr